Code 93 - Olivier Norek

17 janv. 2018




Résumé :


Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire. 
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le «Code 93» ? 
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...
________



J'ai découvert Olivier Norek l'année dernière avec la sortie de son dernier livre "Entre deux mondes", qui a fait beaucoup parler de lui. Il est donc dans ma PAL. Mais étant psychorigide (si peu!), j'ai voulu lire ce qu'il a publié avant. J'avais entendu parler de sa trilogie avec son héro, le capitaine Victor Coste et c'est donc par Code 93 que je commence ma découverte... 

Dans ce livre, direction donc le 93 avec deux morts pour le moins particulier puisqu'un des deux se réveille une fois l'autopsie lancée. Okay, le bouquin démarre sur les chapeaux de roues! 


Le petit plus? Olivier Norek est réellement lieutenant de police à la section des enquêtes et recherches du SDPJ 93. De quoi retrouver de la réalité dans ses écrits et de pouvoir le différencier d'autres auteurs de polars! Du coup, les difficultés des policiers sur le terrain sont abordées afin de nous montrer l'envers du décor. 

Le héro, le capitaine Coste, est un peu froid et a une pointe d'humour noir : j'adhère! Les personnages sont attachants et protecteurs les uns envers les autres : c'est grâce à ça que l'équipe est soudée. Malheureusement, un collègue et ami proche de Victor va partie et une nouvelle recrue va le remplacer. Une épreuve de plus pour lui qui tombe en même temps que cette grosse affaire où, très vite, la politique et la corruption sont intimement liées... 


Les chapitres sont courts ce qui nous permet de les enchaîner rapidement (peut être trop justement) et de changer de points de vue selon le personnage. La fin est quant à elle un peu face car on sait très vite qui est le tueur. Cependant les meurtres ainsi que l'histoire sont très réalistes. 

Au final c'est plutôt une bonne découverte! J'aime sa façon d'écrire et c'est un livre qui se lit très vite, tout en étant efficace. Je suis curieuse de lire la suite ("Territoires") car cela ne s'annonce pas très simple pour le capitaine Coste! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire