Un sac - Solène Bakowski

25 janv. 2018


Résumé : 

En pleine nuit, une femme attend face au Panthéon, seule, un petit sac dans ses bras frêles qu'elle serre comme un étau. Cette femme, c'est Anna-Marie Caravelle, l'abominable, l'Affreuse Rouquine, la marginale. 

Lorsque, vingt-quatre ans plus tôt, Monique Bonneuil décide de prendre en charge, en secret, à l'insu du reste du monde, l'éducation de la petite Anna-Marie, fille d'un suicidé et d'une folle à lier, elle n''imagine pas encore le monstre qu'elle abrite sous son toit et que, lentement, elle fabrique. La petite fille, poussée par ses démons, hantée par son histoire, incapable de distance, tue, un peu, beaucoup. Elle sacrifie, règle ses comptes, simplement. 

Mais que fait-elle là, cette jeune femme agenouillée en plein Paris, au beau milieu de la nuit ? Et que contient ce mystérieux sac qui semble avoir tant d'importance ? Voici l'histoire d'Anna-Marie Caravelle.



________


Solène Bakowski a une très jolie plume; c'est glauque, glaçant à souhait mais très poétique. Elle nous entraîne dans la vie d'Anna-Marie Caravelle et de ses démons intérieurs. La biographie de cette jeune femme va nous apprendre au fur et à mesure toutes les épreuves qu'elle a traversée et nous faire descendre un peu plus à chaque fois dans l'horreur... Jusqu'au moment où l'on saura, à la fin, ce que contient ce sac si précieux...

La vie d'Anna-Marie a été brisée avant même sa naissance. Son père s'est suicidé lorsqu'il a su qu'il allait avoir un enfant afin de fuir ses responsabilités. Sa mère, quant à elle, la rend coupable de ce malheur et devient atone. Anna-Marie est née puis elle a continué à détruire tout ce qui se présentait à elle : son existence n'est que vengeance, souffrance et cruauté.
Avec son parcours, j'ai été tentée à plusieurs reprises d'avoir de la compassion et de pardonner ses actes... Ce qui n'a fait que renforcer le côté angoissant et sombre de ce roman.

C'est un livre qui mérite d'être lu; surtout que son auteur s'est fait connaître grâce à l'auto édition (et ça c'est chouette!). Il y a quelques longueurs mais ce n'est pas dérangeant : la narration est plutôt fluide et sans fioritures. Cependant je pense que c'était beaucoup trop dur et violent pour mon petit coeur car la maternité y est abordé mais sous une facette complètement déstabilisante!
Il y a des livres qui mettent mal à l'aise, qui retournent et qui nous rendent mal; celui ci est le numéro un dans tout ce que j'ai pu lire avant. (Laura si tu me lis, je t'interdis de toucher à ce livre!) Je crois que j'ai atteint mes limites et après l'avoir terminé, j'ai passé une très mauvaise nuit...

Je ne le classerai pas comme un thriller mais plutôt comme un sacré roman noir. Fan de drame, vous allez être conquis!

J’ai mes torts et mes travers. J’ai fait des erreurs, j’ai parfois mal jugé et je me suis souvent trop emportée. 
Je voulais juste être heureuse. Je ne voulais pas être une fatalité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire