L'Odyssée des Sœurs Fantômes (Le Siècle Phénix T1) - Thomas Henninot

8 mars 2018

Résumé :

En 2172, l’humanité se relève péniblement des cendres de la Grande Terreur, une crise mondiale survenue plusieurs décennies auparavant. 

À l’origine de ce bouleversement planétaire, une terrible maladie apparue à la fin du siècle précédent, « la Faucheuse ». Ce virus a provoqué des centaines de millions de morts avant d’être endigué, créant ainsi les conditions d’un déséquilibre mondial. La Faucheuse continue ses ravages en France, malgré les efforts de la famille Dernot, qui a découvert le vaccin et bâti sa fortune grâce à son combat acharné contre le fléau. Juliette Dernot, héritière de la multinationale familiale, est une jeune prodige, promise à un brillant avenir. Ambassadrice des campagnes de vaccination et icône de la Fondation Asclépios, elle est épaulée par Jessica, sa meilleure amie, et par Alex, son compagnon. 

Mais un terrible accident de train vient bouleverser le destin prometteur de ces trois jeunes. Très vite, la violente explosion à l'origine du déraillement prouve qu'il s'agit d'un attentat dont Juliette est la cible. Qui sont les responsables ? Parviendra-t-elle à leur échapper ? Le capitaine Verrier est dépêché sur les lieux sur sinistre. Après avoir recueilli le témoignage de Jessica, blessée lors de l'attaque, il sonne l'alarme et engage les recherches pour retrouver Juliette, qui a pu s'enfuir avec Alex. La course contre la montre est engagée. L'esprit affûté de Juliette et la compétence du capitaine suffiront-ils à défaire leur formidable ennemi ?

J'ai reçu ce livre en format numérique via le service de presse SimplementPro. Étant débutante sur le site, je remercie Thomas Henninot pour m'avoir fait confiance. Ce début de saga, très prometteur, a été publié en auto édition avec Librinova et c'est pile le genre de lecture que je voulais! De plus, je trouve que c'est important de lire des auteurs auto-édités afin de découvrir de nouvelles plumes et de les soutenir.

Nous voilà donc en France en 2172. Le monde a été ravagé par la Grande Faucheuse, une terrible maladie qui a décimé une bonne partie de la population. Le PDG "d'
Asclépios et compagnie", Mr Dernot, a mis sur le marché un vaccin contre ce fléau et a pu diminuer les contaminations grâce à ses nombreuses campagnes de vaccination... Malheureusement, la maladie continue de progresser et fait encore de nombreuses victimes. L'histoire se passe en Bretagne ainsi qu'à Paris.
Le nom de cette entreprise m'a immédiatement fait penser au Mythe grecque d'Asklépios car le caducée de ce même nom est l'emblème des pharmaciens ainsi que d'autres professions médicales. Du coup, comme je suis préparatrice en pharmacie, ça m'a directement parlé!


En lisant ce début de saga, nous allons rencontrer énormément de personnage, ce qui m'a assez déstabilisé au début!
J'ai eu un peu de mal à tous les situer au départ car un chapitre correspond à un protagoniste bien précis. Mais ne vous bloquez pas là dessus! Chaque personne a un caractère propre à lui même, son histoire, ses peurs et surtout, ils ne sont pas épargnés au vue de toutes les péripéties qu'ils vont traverser. Une fois lancée dans l'histoire, je ne me suis pas sentie perdue entre les protagonistes : ils sont tous très bien travaillés et l'alternance des points de vue est un vrai plus qui donne un très bon rythme à l'intrigue.

Juliette m'a énormément plus : enfin une femme avec un sacré caractère, une force morale à toute épreuve et avec un grand sens du respect! Toutefois, le personnage de La Louve est celui qui m'a le plus marqué. Déjà, parce qu'elle n'a pas de prénom et c'est ce qui a immédiatement attisé ma curiosité. Au fil de l'histoire, nous découvrons qu'elle est assoiffée de vengeance, habituée à donner la mort, violente mais elle est à la fois tellement attachante. C'est une vraie anti-héroïne et j'adore ça! On sort enfin des sentiers traditionnels où le héro est parfait et totalement insipide.

L'intrigue est quant à elle très bien construite : il n'y a aucun temps morts et les rebondissements sont très nombreux tout en étant imprévisibles.
Nous comprenons bien vite que les personnages sont liés et vont tous finir par se rencontrer à un moment donné. Lorsque c'est le cas, tout est bien ficelé et fluide. L'enquête avance et grâce au fait d'avoir un chapitre par héro, nous pouvons suivre l'évolution de l'histoire avec différents points de vue.

Je regrette seulement des onomatopées assez présentes pour signaler un coup de feu ("PAN!")  car ce n'est pas agréable en cours de lecture. Aussi, je n'adhère pas à 100% à la couverture du livre car elle ne reflète pas vraiment l'histoire lue. Malgré cela, l'image donne envie d'en savoir plus. Ces petits points relevés ne gênent en rien le fait que j'ai vraiment aimé cette Odyssées des Sœurs Fantômes! 



Pour finir, c'est un coup de coeur! L'histoire est accessible à tous, efficace et je ne me suis ennuyée à aucun moment. L'enquête est bien menée et surtout, les personnages sont tous hauts en couleur!
J'ai hâte de pouvoir découvrir la suite surtout après avoir lu les dernières pages de ce premier tome. Je me demande où cela va nous mener et surtout ce que l'on va découvrir par la suite... 

______ 

N'oubliez pas de venir aimer ma page Facebook afin d'être informé des derniers articles! 

2 commentaires:

  1. Une bonne lecture pour moi aussi et, comme toi, j'ai tiqué avec les PAN.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller lire ta chronique, ça me rassure, parfois ça faisait trop de "PAN!" et du coup c'était moins fluide. Mais ça n'enlève en rien le charme de ce premier tome *o*

      Supprimer